Le Brexit renforcerait le chômage de 2 à 3% d'ici à 2020 (PwC)

Le Brexit renforcerait le chômage de 2 à 3% d'ici à 2020 (PwC)
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Brexit coûterait très cher à la Grande-Bretagne, environ 129 milliards d’euros de perte d’activité, ce qui se traduirait par 950 000 emplois en

PUBLICITÉ

Le Brexit coûterait très cher à la Grande-Bretagne, environ 129 milliards d’euros de perte d’activité, ce qui se traduirait par 950 000 emplois en moins d’ici à 2020, et une hausse du chômage comprise entre 2 et 3%. Pour information, le taux de chômage s‘établit à à un peu plus de 5% aujourd’hui.

Ces chiffres sur les répercussions économiques d’une sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne sont issus d’une étude du cabinet PriceWaterhouseCoopers (PwC) pour la Confédération des industries britanniques (CBI).

Quitter l’Union européenne serait “un vrai coup pour le niveau de vie, l’emploi et la croissance» a déclaré la directrice générale de la CBI, qui évoque un “choc” pour le Royaume-Uni.

Une autre étude a indiqué la semaine dernière que 80% des membres de cette confédération étaient en faveur du maintien de la Grande-Bretagne dans l’UE.

Avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?

Pourquoi l'inflation est-elle plus faible en Italie que dans le reste de l'Europe ?

Comment les questions économiques européennes ont-elles évolué sous la présidence d'Ursula von der Leyen ?