Zone euro : la reprise toujours poussive

Zone euro : la reprise toujours poussive
Par Anne Glémarec avec REUTERS, EUROSTAT, MARKIT
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les derniers indicateurs publiés signalent une croissance anémique de l'activité privée (PMI Markit) et un recul de la consommation.

PUBLICITÉ

La reprise s’annonce poussive au deuxième trimestre en zone euro. Certes, avec 0,6% de croissance au trimestre dernier, le bloc a fait mieux que les Etats-Unis, mais la consommation des ménages s’est affaissée en mars.

Publiées ce mercredi, les ventes au détail, qui en sont le meilleur baromètre ont en effet reculé de 0,5% – plus que prévu – sur la période, la nourriture, les boissons et le tabac étant les plus affectés.

Breaking! #Eurozone retail sales fall more than expected (-0.5%) in March. YoY +2.1%, comfortably beating the US. pic.twitter.com/KR3xLOQNFo

— jeroen blokland (@jsblokland) 4 de maio de 2016

Autre indicateur de mauvaise augure, l’indice Markit des directeurs d’achat qui donne une idée du dynamisme de la croissance de l’activité privée. Il s’est tassé à 53 points en avril, contre 53,1 en mars. Au-dessus de 50, il reste en phase d’expansion, mais s’essouffle.

Latest #PMI results suggest that #eurozone remains in low gear at start of second quarter https://t.co/MUVsxuXObcpic.twitter.com/1KJfDLJTDz

— Markit Economics (@MarkitEconomics) 4 de maio de 2016

L’indice mesurant l’activité dans le secteur des services est resté stable à 53 points 1, son plus faible rythme de croissance en 14 mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an