Grèce : la construction du gazoduc transadriatique peut commencer

Grèce : la construction du gazoduc transadriatique peut commencer
Par Euronews avec Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le TAP, dernier tronçon vers l'indépendance gazière de l'Europe, reliera la Grèce à l'Italie via l'Albanie et la mer Adriatique.

PUBLICITÉ

C’est dans la ville grecque de Thessalonique qu’Alexis Tsipras a donné le coup d’envoi de la construction du TAP, ou gazoduc Transadriatique. Dernier tronçon du corridor gazier sud-européen, il vise à assurer à l’Europe une alternative au gaz russe dès 2020.

Aux côtés du Premier ministre grec, des représentants des autres pays concernés : l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Turquie, l’Albanie et l’Italie.

Jusqu’en 2045, c’est du gaz azéri qui circulera dans le gazoduc à raison de 10 milliards de mètres cube par an.

Le TAP, qui relie la Grèce à l’Italie via l’Albanie et la mer Adriatique représente un investissement de 5 milliards d’euros, financé par un consortium public-privé emmené par le Britannique BP. Sa construction créera 8.000 emplois en Grèce.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quels sont les pays européens où les taux d'inflation sont les plus élevés et les plus bas ?

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire