Portugal, Espagne : des modèles à suivre (Draghi)

Portugal, Espagne : des modèles à suivre (Draghi)
Par Anne Glémarec avec EBS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Président de la BCE a appelé les Etats de la zone euro à engager des réformes structurelles pour soutenir sa politique monétaire accommodante.

PUBLICITÉ

La politique monétaire de la banque centrale européenne ne relancera pas à elle seule l‘économie de la zone euro. Le président de la BCE l’a répété ce jeudi à Bruxelles.

Mario Draghi est sorti de son domaine de compétences pour appeler les Etats membres à mener des réformes structurelles, citant le Portugal et l’Espagne en exemple.

On estime que les réformes appliquées par le Portugal dans le cadre de son programme d’ajustement ont permis de réduire le taux de chômage d’environ 3 points de pourcentage entre 2011 et 2014. De même, la réforme du marché du travail espagnol en 2012 contribue depuis à soutenir la croissance de l’emploi,“ a-t-il souligné.

Bien qu’en baisse, le chômage touche 21% de la population active en Espagne. Au Portugal, il est retombé à 12%, mais grâce en partie à la plus forte vague d‘émigration qu’ait connu le pays depuis les années 60. Depuis 2011, un demi million de Portugais se sont expatriés. Près de 5 millions de Portugais vivent désormais à l‘étranger, pour un pays d‘à peine plus de 10 millions d‘âmes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an

L'Europe et la Chine à la recherche de nouvelles routes commerciales

L'Allemagne enregistre une baisse de la croissance économique au dernier trimestre 2023