EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La City de Londres pourrait voir partir des milliers d'emplois

La City de Londres pourrait voir partir des milliers d'emplois
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Quel avenir pour la ''City'' après le Brexit ? Des milliers d'emplois du secteur financier pourraient quitter Londres pour d'autres villes.

PUBLICITÉ

Quel avenir pour la ‘‘City’‘ après le Brexit ? Des milliers d’emplois du secteur financier pourraient quitter Londres pour d’autres villes. La banque américaine JP Morgan a déjà annoncé son intention de déplacer de nombreux postes.

Par ailleurs, la capitale britannique pourrait voir déménager l’Autorité bancaire européenne (ABE), fondée au lendemain de la crise financière.

Quelle ville profitera le plus de ces délocalisations ? La réponse du Dr. Rudiger von Rosen, co-directeur du Center of Finance and Economics: “La City de Londres est la plus grande place financière au monde. Il va y avoir des départs vers d’autres villes, et la ville qui en profitera le plus c’est Francfort.”

Entre 10.000 et 15.000 emplois pourraient arriver à Francfort dans les cinq prochaines années selon l’association Frankfurt Main Finance. La Deutsche Bank, par exemple, pourrait rapatrier certaines activités à son siège francfortois.

À Paris, le quartier de la Défense pourrait aussi profiter du Brexit. La banque britannique HSBC a évoqué la possibilité de ‘‘déplacer un millier de personnes’‘:http://www.lefigaro.fr/societes/2016/02/16/20005-20160216ARTFIG00009-hsbc-deplacerait-1000-employes-de-londres-a-paris-en-cas-de-brexit.php dans la capitale française.

Autres destinations possibles pour les banquiers de la City : Dublin, Luxembourg ou encore Amsterdam. Avec le Brexit, certains estiment que la finance européenne deviendra davantage multipolaire.

Brexit : la finance européenne bascule dans une nouvelle ère https://t.co/E0W2zw5QdApic.twitter.com/aoJLkkCLfz

— Les Echos (@LesEchos) 27 juin 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Achat d'un appartement : où en Europe cela vous coûtera-t-il le plus cher ?

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?