Brexit : appel du pied français aux entreprises étrangères

Brexit : appel du pied français aux entreprises étrangères
Par Anne Glémarec avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le premier ministre Manuel Valls a annoncé une série de mesures visant à attirer les entreprises basées en Grande-Bretagne.

PUBLICITÉ

La France déroule le tapis rouge aux entreprises étrangères pour tirer partie du Brexit. Le premier ministre Manuel Valls a annoncé une série de mesures visant à renforcer l’attractivité financière de Paris.

L’impôt sur les sociétés va être ramené de 33% à 28%. Les salariés venus de l‘étranger bénéficieront de réductions fiscales pendant huit ans, trois ans de plus qu’actuellement, et eur prime d’impatriation sera exonérée d’impôt.

Enfin, l’agence Business France les assistera en matière de logement, de délivrance de titres de séjour et de scolarisation des enfants.

EDITO – La danse du ventre remarquable de Manuel Valls devant un congrès des financiers JMAphatie</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/E1Midi?src=hash">#E1Midi</a> <a href="https://t.co/WQNlFeTaFL">https://t.co/WQNlFeTaFL</a></p>&mdash; Europe 1 (Europe1) 7 juillet 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an