EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pétrole : les cours dégonflent

Pétrole : les cours dégonflent
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le plus long rallye qu'ait connu le marché pétrolier depuis quatre ans a pris fin ce lundi alors que la problématique de l'offre excédentaire revient hanter les courtiers.

PUBLICITÉ

La fin du rallye sur le marché du pétrole : après sept séances consécutives de hausse, le Brent est repassé sous les 50 dollars le baril ce lundi.

Les opérateurs jugent peu probable un accord au sein de l’OPEP sur un gel de la production lors du forum de l’Energie à Alger en septembre. Ne serait-ce que du fait de la position de l’Iran, le scénario de la surabondance de l’offre prévaut de nouveau.

Il est clair que l’Iran, de retour sur le marché mondial, va vouloir accroître sa production,“ rappelle Simon French, chef économiste chez Panmure Gordon. “Les Iraniens se montreront réticents à plafonner leur production, comme ils l’avaient indiqué en avril. Et je dirais que la donne n’a pas vraiment changé depuis.

Qui plus est, les livraisons irakiennes vont augmenter de 5% dans les prochains jours à la faveur de la reprise des exportations en provenance de la région de Kirkouk.

La production nigériane devrait quant à elle revenir à la normale après la suspension par les rebelles de leurs attaques contre les installations pétrolières.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE

La Banque centrale européenne abaisse ses taux d'intérêt, conformément aux prévisions