EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Moteurs truqués : un ingénieur de Volkswagen inculpé aux Etats-Unis

Moteurs truqués : un ingénieur de Volkswagen inculpé aux Etats-Unis
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Accusé d'avoir participé à la conception d'un logiciel truqueur pour tromper les contrôles anti-pollution aux Etats-Unis, il encourt cinq ans de prison.

PUBLICITÉ

Un ingénieur de Volkswagen a été inculpé ce vendredi aux Etats-Unis dans le volet pénal du scandale des moteurs diesel truqués. James Liang a plaidé coupable devant un tribunal de Détroit et a accepté de coopérer à l’enquête des autorités américaines.

L’homme de 62 ans travaillait depuis 1983 pour le constructeur automobile allemand, tout d’abord à Wolfsburg en Allemagne, puis en Californie depuis 2008. Accusé d’avoir contribué au développement de logiciels truqueurs permettant de contourner les lois anti-pollution américaines, il encourt cinq ans de prison.

Deux poids, deux mesures

Volkswagen a déjà accepté de verser l‘équivalent de 15 milliards d’euros de dédommagements au civil aux Etats-Unis dans le cadre de cette affaire. En Europe, le constructeur essaie de s’en tirer à meilleur compte. Il a rejeté les allégations de la Commission européenne lui reprochant d’avoir floué les consommateurs et a déclaré ne pas voir le besoin d’indemniser ses clients européens.

Today's meeting w/ #consumer organisation is a first step to coordinate on #VW case pic.twitter.com/rAyB8mZzOO

— Věra Jourová (@VeraJourova) 8 septembre 2016

Première action en justice civile contre #VW en Suisse. Les explications de l'avocat des plaignants https://t.co/D8g4miMxuS#Dieselgate

— RTSinfo (@RTSinfo) 9 septembre 2016

#DieselGate Aujourd'hui se déroule la 1e étape de l'action de groupe de Test_Achats</a> contre <a href="https://twitter.com/vwbelgique">vwbelgiquehttps://t.co/jCaVkApkaJ#classaction

— Jérémy Fouriau (@JFouriau) 9 septembre 2016

Avec AFP, Reuters.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane