La France renoue timidement avec la croissance

La France renoue timidement avec la croissance
Par Anne Glémarec
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le PIB a progressé de 0,2% au troisième trimestre, pas assez pour atteindre l'objectif annuel de croissance du gouvernement.

PUBLICITÉ

La France renoue avec la croissance mais sans éclat. Son Produit intérieur brut a progressé de 0,2% au troisième trimestre, après avoir reculé de 0,1% le trimestre précédent.

L'Insee annonce une faible reprise, l'objectif de 1,5 % s'éloigne https://t.co/OgqTPaf03ipic.twitter.com/LjzIDXBYXr

— Libération (@libe) 28 octobre 2016

Récession évitée

Le pays a évité la récession grâce notamment à une hausse de l’investissement des ménages et à un rebond des exportations.

Cela a permis de compenser une forte hausse des importations, une nouvelle contraction de l’investissement des entreprises et la stagnation de la consommation des ménages, moteur de l‘économie française.

Objectif maintenu

Malgré cette performance décevante, le gouvernement maintient son objectif de 1,5% de croissance cette année. Selon les économistes, il faudrait une croissance d’1,2% au moins au quatrième trimestre, autant dire un miracle.

France : l'acquis de croissance n'étant que de 1,1%, la prévision de 1,5% du gvt est impossible. Ce sera 1,2% comme je l'annonce depuis 1 an

— Marc Touati (@MarcTouati) 28 octobre 2016

Il sera plus difficile d'atteindre 1,5% de croissance. Mais cela ne pèse ni sur l'emploi ni sur nos objectifs de ⤵️ du déficit #RTLMatin

— Michel Sapin (@MichelSapin) 28 octobre 2016

Avec AFP, Reuters.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an