Plus optimiste, la Banque d'Angleterre ne baisse pas ses taux

Plus optimiste, la Banque d'Angleterre ne baisse pas ses taux
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Banque d'Angleterre a finalement décidé de maintenir inchangés son principal taux directeur et le montant de ses achats d'actif.

PUBLICITÉ

La Banque d’Angleterre a finalement décidé de maintenir inchangée sa politique monétaire : son principal taux directeur reste à 0,25% et le montant de ses achats d’actifs est maintenu à 435 milliards de livres pour les obligations d’Etat et à 10 milliards celui pour les obligations d’entreprises.

MPC holds #BankRate at 0.25%, maintains government bond purchases at £435bn and corporate bond purchases at £10bn #SuperThursdaypic.twitter.com/dzj4×197M2

— Bank of England (@bankofengland) 3 novembre 2016

Peu après le vote en faveur du Brexit, la BoE avait abaissé d’un quart de point son principal taux directeur à 0,25%, son plus bas niveau historique, et avait déclaré qu’elle l’abaisserait probablement encore avant la fin de l’année.

Elle à renoncé à le faire ce jeudi à l’issue de la réunion de son comité de politique monétaire, tenant compte des dernières projections sur l’inflation et la bonne résistance de l‘économie britannique.

La BoE a revu à la hausse ses prévisions de croissance, de 2%, à 2,2% pour 2016, et et de 0,8%, à 1,4% pour 2017.

La BoE s’attend en revanche à une poussée de l’inflation à 2,7%, soit trois fois son niveau actuel. Dans son communiqué la Banque centrale se dit prête à relever ou baisser prochainement son taux directeur : “La politique monétaire peut répondre, dans quelque direction que ce soit, à des changements de perspective économique afin d’assurer un retour durable de l’inflation vers 2%“.

Mark Carney: growth expected to be stronger for the rest of the year #InflationReport#SuperThursdaypic.twitter.com/tpJx2z5vHp

— Bank of England (@bankofengland) 3 novembre 2016

Peu après la décision de la banque centrale, la livre sterling atteignait à son plus haut niveau face au dollar depuis près d’un mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : le Parlement doit être consulté, juge la Haute Cour de Londres

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire