EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Brexit : la résistance des banques à l'épreuve

Brexit : la résistance des banques à l'épreuve
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Banque d'Angleterre a mis au point un test de résistance d'une sévérité inégalée pour s'assurer de la solidité du secteur financier à l'aube du Brexit.

PUBLICITÉ

Un secteur financier britannique paré à surmonter les remous du Brexit : c’est le but du test de résistance d’une sévérité inégalée concocté par la Banque d’Angleterre.

Ce test dit “exploratoire” sera conduit tous les deux ans en complément du test annuel. Les scénarios testés porteront sur une période de sept ans, deux ans de plus que le scénario classique.

We have launched our 2017 stress test today. https://t.co/RKouXPU5L0pic.twitter.com/xgQ4ZDeeSX

— Bank of England (@bankofengland) 27 mars 2017

La Banque d’Angleterre a décidé d’y soumettre sept banques, déjà rompues aux stress tests classiques : Barclays, HSBC, Royal Bank of Scotland, Lloyds Banking Group, Santander UK, Standard Chartered et Nationwide.

Pour le gouverneur de la banque d’Angleterre, Mark Carney, les banques britanniques devraient pouvoir opérer dans les mêmes conditions bénéficier d’une période de transition au cours de laquelle elles devraient pouvoir opérer dans les mêmes conditions qu’actuellement. Mais il ne veut laisser aucune place au hasard.

Avec Reuters.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage