EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Chine : forte hausse des exportations en mars

Chine : forte hausse des exportations en mars
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Elles ont bondi de 16 % sur un an. L'excédent commercial avec les Etats-Unis ressort en légère baisse au premier trimestre.

PUBLICITÉ

Les exportations chinoises ont enregistré en mars leur plus forte croissance en deux ans, selon des données officielles qui semblent confirmer une reprise de la demande mondiale. Elles ont bondi de 16 % sur un an, soit bien plus que les prévisions des analystes. Les importations ont également progressé à un rythme soutenu le mois dernier (+20%).

Chine : les exportations surprennent par leur dynamisme >> https://t.co/bAZW6VVxNOpic.twitter.com/NwUxO2vY5f

— Les Echos (@LesEchos) 13 avril 2017

Autre donnée importante, dans le contexte actuel, l’excédent commercial avec les Etats-Unis pour le premier trimestre est, selon les chiffres de Pékin, en légère baisse à 49,6 milliards de dollars, contre 50,5 milliards il y a un an.

Pour Sun Jiwen, porte-parole du ministère du Commerce, la Chine n’est pas engagée dans une surenchère avec les Etats-Unis : “Le déséquilibre commercial entre nos deux pays peut être attribué à trois facteurs : des différences de structure économique, de compétitivité industrielle et des différences en matière de travail. La Chine ne cherche pas à avoir un excédent commercial avec les Etats-Unis, qui apporte d’ailleurs des avantages aux deux pays. Nous sommes prêts à importer davantage de biens des Etats-Unis, en fonction de la demande de son marché intérieur.”

Après avoir violemment critiqué les pratiques commerciales de la Chine, Donald Trump a adouci son discours après la visite de Xi Jinping en Floride. Le président américain n’accuse désormais plus Pékin de manipuler sa monnaie pour favoriser ses exportations. Et il n’est plus question, non plus, pour l’instant, d’imposer une surtaxe sur les produits importés de Chine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'art de négocier avec la Chine, selon Trump

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?