Automobile : le marché britannique en recul

Automobile : le marché britannique en recul
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En 2017, la vente de véhicules neufs a baissé de 5,7% au Royaume-Uni.

PUBLICITÉ

Au Royaume-Uni, l’industrie automobile s’essouffle : en 2017, les ventes de voitures neuves ont reculé de 5,7%, quand les marchés de ses voisins, la France et l’Allemagne, restent au beau fixe.

Un recul justifié par la modification de la taxation sur la vente de véhicules, mais aussi, par le Brexit : selon les spécialistes, 2018 ne s’annonce pas sous de meilleurs hospices : le gouvernement britannique souhaite limiter drastiquement les émissions polluantes, et la fin de voitures diesel ou essence d’ici 2040. La vente de véhicules hybrides et électriques quant à elle, a rencontré une envolée de 35%.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?

Pourquoi l'inflation est-elle plus faible en Italie que dans le reste de l'Europe ?

Comment les questions économiques européennes ont-elles évolué sous la présidence d'Ursula von der Leyen ?