EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

France et Allemagne : des centaines de vols annulés

France et Allemagne : des centaines de vols annulés
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que la grève à Air France ne faiblit pas, en Allemagne ce sont les fonctionnaires qui ont cloué au sol les appareils.

PUBLICITÉ

Il ne faisait pas bon prendre l'avion ce mardi en Europe. Deux grèves ont entraîné des perturbations en Allemagne et en France cloué des centaines d'appareils au sol.

Les salariés d'Air France effectuaient c'était leur sixième jour de grève. La compagnie française a tout même assuré près 3 vols sur 4 en moyenne. Mais environ 65 % des long-courriers. Ce mercredi, la compagnie espère assurer 70 % des vols et 60 % des long-courriers.

L'intersyndicale réclame une de hausse de salaire de 6 %, ce qui coûterait 240 millions d'euros par an à Air France. La direction a chiffré ce mardi à 170 millions d'euros l'impact des 7 jours de grèves.

La situation était très différente en Allemagne : le personnel public était en grève, notamment les services de sécurité et de chargement et déchargement des avions. La première compagnie allemande, Lufthansa, a été forcée d'annuler la moitié de son programme, soit plus de 800 vols.

"Les passagers qui n'ont pas eu la possibilité de changer leur vol, et qui ont payé leur billet très chers sont les grands perdants de l'histoire... A mon avis ce n'est pas juste" estime un homme bloqué dans le terminal. 

"Je comprends qu'ils veulent plus d'argent, mais quand c'est vous qui êtes affecté, ce n'est pas la même histoire. Mais dans tout les cas j'arrive à comprendre", modère une autre voyageuse. 

Les aéroports de Francfort, Munich, Cologne et Brême ont été concernés par ce mouvement bien plus large de quatre jours. Le syndicat Verdi réclame une augmentation de 6% des salaires pour les employés du service public.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE

La Banque centrale européenne abaisse ses taux d'intérêt, conformément aux prévisions