EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Turquie : des légumes à moitié prix contre l'inflation

Turquie : des légumes à moitié prix contre l'inflation
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement organise ses propres marchés pour vendre fruits et légumes à moitié prix et lutter ainsi contre l'inflation. Certains dénoncent une manoeuvre à visée électorale, moins de deux mois avant des élections locales.

PUBLICITÉ

A Istanbul ce lundi, des dizaines de personnes ont fait la queue parfois pendant une heure pour acheter des fruits et légumes à moitié prix. L'initiative du gouvernement turque a fait recette. Les autorités du pays avaient ouvert leurs propres marchés pour vendre moins cher ces produits-là et lutter contre l'inflation. Exit les détaillants accusé par le gouvernement d'augmenter les prix.

"On a acheté des chargements de légumes. On a ça aussi. Nous sommes retraités. Je crois que je peux seulement acheter ici maintenant. Espérons que les prix baissent dans les supermarchés et sur les marchés. On a du mal à boucler nos fins de mois. J'espère que les vendeurs vont en tirer les leçons", explique un retraité qui vit à Istanbul.

Certains dénoncent une maneouvre électorale moins de deux mois avant des élections locales.

"Les ventes de la mairie vont continuer un certain temps. Cela cessera après les élections. Pourquoi ? Parce qu'ils font cela pour obtenir des voix et attirer les gens", dénonce un négociants en légumes.

En un an le prix des denrées alimentaires a flambé, augmentant de 31%. Les commerçants déplorent les tempêtes qui ont frappé la région agricole du sud Le président Recep Tayip Erdogan dénonce une "terreur alimentaire". Il veut punir les vendeurs en gros qui maintiennent des prix élevés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les producteurs de champagne vont réduire leur récolte face à la baisse de la demande

L'impact de la panne informatique mondiale de Microsoft sur les entreprises du monde entier

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?