PUBLICITÉ

Une croissance (un peu plus) ralentie dans la zone Euro

Une croissance (un peu plus) ralentie dans la zone Euro
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Bruxelles abaisse une nouvelle fois ses prévisions de croissance dans la zone euro.

PUBLICITÉ

La commission européenne révise une nouvelle fois à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro. D'après les chiffres présentés ce mardi à Bruxelles, le PIB devrait augmenter de 1,2% cette année et 1,5% l'an prochain, après 1,9% en 2018.

C'est légèrement inférieur à ce que la Commission prévoyait lors de sa dernière livraison de statistiques en février. Mais Bruxelles s'emploie à souligner le point positif : "l'économie européenne continuera de croître en 2019 et 2020".

Cette révision est due très largement à un ralentissement de la croissance en Allemagne en 2019. D'après le Commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, l'économie allemande semble pâtir de la faiblesse dans l'industrie manufacturière, en particulier le secteur automobile.

Mais la situation la plus préoccupante aux yeux de Bruxelles, c'est l'Italie, avec une croissance qui peine à décoller, et une dette publique qui atteint un niveau record.

En France, la croissance devrait atteindre 1,3% en 2019, puis 1,5% en 2020.

A l'échelle internationale, deux paramètres contribuent au ralentissement de la croissance. D'abord, les tensions commerciales, notamment entre la Chine et les Etats-Unis, et ensuite, les incertitudes engendrées par le Brexit.

Le chômage, dans la zone euro, devrait quant à lui poursuivre son recul en 2019 avec un taux de 7,7%, puis de 7,3% en 2020. Il était à 8,2% en 2018.

La prochaine publication de statistiques par la commission, ce sera début juin, soit après les élections européennes.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Zone euro : la production industrielle recule encore

Le commissaire européen en charge de l'Economie assume la priorité donnée au Pacte vert durant le mandat

L'inflation poursuit sa baisse dans l'UE (Commission européenne)