EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

British Steel, le repreneur de l'aciérie Ascoval, dépose le bilan

British Steel, le repreneur de l'aciérie Ascoval, dépose le bilan
Tous droits réservés REUTERS
Tous droits réservés REUTERS
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La sidérurgiste avait demandé un prêt de 34 millions d'euros au gouvernement britannique pour éviter la faillite, mais les discussions ont échoué. Selon Bercy, l'usine française de Saint-Saulve (Nord) n'est pas concernée par la procédure de liquidation .

PUBLICITÉ

Le sidérurgiste British Steel a officiellement déposé le bilan ce mercredi. L'entreprise avait demandé un prêt de 34 millions d'euros au gouvernement britannique pour éviter la faillite, mais les discussions ont échoué.

Deuxième producteur d'acier au Royaume-Uni, British Steel emploie près de 5000 personnes sur le sol britannique. Près de 20 000 emplois indirects sont également en jeu.

Le 15 mai dernier, British Steel avait repris l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve, dans le nord de la France. Mais selon le Ministère français des finances, l'usine n'est pas concernée par la procédure de liquidation.

"Cette procédure n'inclut pas l'aciérie de British Steel Saint-Saulve qui est détenue par une autre société du groupe", à savoir la maison-mère du groupe Olympus Steel Ltd, a précisé le ministère. Il a également précisé que "le plan d'affaires" du site français ne dépend pas des activités britanniques, "ni industriellement, ni pour son financement".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les producteurs de champagne vont réduire leur récolte face à la baisse de la demande

L'impact de la panne informatique mondiale de Microsoft sur les entreprises du monde entier

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?