EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Davos : pas de place pour la parité, les hommes omniprésents

Ivanka Trump, senior adviser to U.S President Donald Trump, speaks during a press conference at the World Economic Forum in Davos
Ivanka Trump, senior adviser to U.S President Donald Trump, speaks during a press conference at the World Economic Forum in Davos Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Pierre Michaud
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Si les chiffres sont en progrès, les disparités restent importantes en terme de parité à Davos. Euronews s'est penché sur la question.

PUBLICITÉ

C'est un fait, les hommes sont omniprésents à Davos. Le reflet de leur domination écrasante dans les milieux économique, politique et financier. "Homme de Davos" est d'ailleurs le terme utilisé pour identifier l'élite des riches participants.

Cette semaine, les femmes ne représentent qu'un quart des participants. 8 points de plus qu'en 2014 mais un déséquilibre toujours très important.

Dans le monde, les femmes occupent 20% des postes ministériels et parmi les 1000 chefs d'entreprises les plus fortunés de la planète, elles ne sont que 60 femmes.

"Parlons de masculin et de féminin si vous le voulez bien, pas d'hommes et de femmes.
Les qualités masculines de leadership sont : agressivité, assurance, c'est être décisif, linéaire, analytique. Les qualités féminines seraient plutôt le côté collaboratif, nourricier, empathique et passionné.
Ce sont des forces que les femmes cachent, nous avons masqué nos plus grands atouts.
Et pourtant, je pense que nous tirons nos plus grandes forces de nos différences. Nous vous encourageons tous à utiliser toutes ces forces et surtout, c'est le pouvoir de la collaboration qui est en jeu."
Shelley Zalis
Fondatrice de The Female Quotient

Avec Ursula von der Leyen, pour la première fois dans l'histoire de l'exécutif européen, il y a un quasi-équilibre chez les commissaires. Qu'en est-il de l'Union européenne au sens large ?

Dans l'Union, une femme gagne en moyenne 84 centimes d'euros quand un homme gagne 1 euro.

Ainsi, une femme travaille environ deux mois gratuitement chaque année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le long et lent combat de l’égalité salariale entre femmes et hommes dans l’UE

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom