EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Amazon France accepte de reporter le "Black Friday" au 4 décembre

Amazon France accepte de reporter le "Black Friday" au 4 décembre
Tous droits réservés David Vincent/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés David Vincent/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Amazon est prêt à décaler d'une semaine en France l'opération promotionnelle du "Black Friday", comme le demande le gouvernement, à condition que les commerces puissent rouvrir plus rapidement, a indiqué jeudi le patron de la filiale française du géant du commerce en ligne.

PUBLICITÉ

Amazon a finalement accepté la demande du gouvernement français. Comme d'autres grandes enseignes, le géant du commerce en ligne va décaler le Black Friday, qui devait normalement se tenir le 27 novembre.

La grande opération commerciale se déroulera donc cette année le 4 décembre, comme l'a précisé la société dans un tweet.

Le gouvernement plaidait pour ce décalage, afin de pouvoir rouvrir le 27 ou le 28 novembre les commerces dits "non-essentiels", fermés depuis le début du confinement, sans craindre une affluence trop importante des clients dans les magasins. Mais pour l'instant rien n'est sûr, l'exécutif tranchera sur la date de réouverture la semaine prochaine.

Reste à savoir si toutes les plateformes internet joueront le jeu et dans quelles conditions les boutiques pourront accueillir leurs clients.

Que ce soit pendant la première ou la deuxième vague, le commerce en ligne a connu une croissance massive. Et si Amazon a beaucoup profité de cette situation, l'entreprise est également très critiquée.

Une pétition intitulée "Noël sans Amazon", appelle les consommateurs à "ne pas acheter de cadeaux" sur la plateforme pour les fêtes.

Certains ont en tout cas décidé de surfer sur cette vague anti-Amazon, comme l’enseigne de grande distribution Intermarché, qui va lancer lundi un "drive solidaire", permettant aux petits commerces de mettre leurs produits en vente sur la plateforme numérique des supermarchés du groupe. Des produits qui seront ensuite disponibles en "click and collect".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale