DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : la France est "loin du déconfinement"

euronews_icons_loading
AU CHU de la Timone à Marseille
AU CHU de la Timone à Marseille   -   Tous droits réservés  Daniel Cole/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les célèbres vitrines de Noël à Paris vont-elles retrouver tout leur public ? Rien n'est moins sûr car le gouvernement français l'a annoncé ce mercredi après le conseil des ministres, on est loin du déconfinement. A partir du 1er décembre, le confinement sera "adapté, si la situation sanitaire le permet". Avec un état d'urgence en place jusqu'à mi-février, Emmanuel Macron veut garder toutes ses options - il doit s'exprimer sur cette nouvelle étape dès la semaine prochaine.

Matignon le reconnaît, le premier déconfinement a fait trop de dégâts car il a été trop brusque.

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français : "Je crois avoir insisté (...) sur le fait que nous n'avons pas gagné la bataille et le fait que relâcher nos efforts aujourd'hui en ayant ou en donnant le sentiment que cette bataille est derrière nous serait dangereux pour la situation sanitaire de notre pays et donc pour la sécurité des Français."

Le couvre-feu, puis le deuxième confinement des Français, ont commencé à porter leurs fruits et l'épidémie ralentit. Mais la pression hospitalière reste exceptionnelle et il y aujourd'hui en France plus de deux millions de personnes porteuses du Covid.

Circulation et rassemblements des personnes vont continuer à être réglementés dans les prochaines semaines mais des reprises d'activité sont prévues pour la pratique du culte et la pratique du sport pour les mineurs.

Les fédérations de commerçants demandent de leur côté de pouvoir rouvrir le 27 novembre, jour de l'opération Black Friday, qui ouvre traditionnellement le rush de fin d'année. Mais pour les bars et restaurants, rien de nouveau n'est a priori envisagé avant mi-janvier...