EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

60 ans de l'OCDE, un symbole du multilatéralisme

60 ans de l'OCDE, un symbole du multilatéralisme
Tous droits réservés Martin Bureau/AFP or licensors
Tous droits réservés Martin Bureau/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Parmi les réalisations de l'Organisation de coopération et de développement économiques, la fin du secret bancaire et les tests PISA.

PUBLICITÉ

C'était ce lundi le 60e anniversaire de la convention qui a donné naissance à l'OCDE. Une organisation basée à Paris, mal connue et pourtant très influente sur la scène internationale. L'Organisation de coopération et de développement économiques a notamment obtenu la fin du secret bancaire et est à l'origine des fameux tests PISA mesurant le niveau des élèves. À sa tête depuis 15 ans, Angel Gurria a évoqué la crise liée au coronavirus.

« Nous avons mobilisé notre expertise multidisciplinaire, a-t-il déclaré, renforcé nos efforts de coopération pour aider les gouvernements à limiter l'impact de la crise sur les personnes, à mieux anticiper les incertitudes à venir, et à augmenter la résilience à la fois des économies et des sociétés. »

Née dans le sillage du plan Marshall pour promouvoir le libéralisme, l'OCDE est aujourd'hui un symbole du multilatéralisme. Emmanuel Macron a évoqué l'un des chantiers en cours : la juste taxation des GAFA.

« Nous avons besoin d'une fiscalité plus juste, a plaidé le président français, car si cette crise va continuer à servir d'accélérateur à la numérisation de nos économies, elle rendra encore plus nécessaire le fait qu'une poignée d'entreprises numériques - qui réalisent depuis plusieurs années et ont encore davantage réalisé durant cette crise d'énormes bénéfices sans la plupart du temps payer leur juste part d'impôts - ne peuvent continuer à être une réalité de notre vie internationale. »

Ces négociations sur la fiscalité des grandes entreprises du numérique sont pour l'heure bloquées par les États-Unis mais l'OCDE espère progresser avec l'administration Biden. L'organisation compte 37 pays membres, qui représentent 60 % du PIB mondial, et s'ouvre aux pays émergents. Le Costa Rica sera le prochain à la rejoindre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale