EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Eurostar ne voit pas le bout du tunnel : la crise du Covid-19 paralyse le train sous la Manche

Eurostar
Eurostar Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des chefs d'entreprise britanniques en appellent au gouvernement de Londres pour sauver l'Eurostar : la crise sanitaire paralyse le train sous la Manche, avec 95% de passagers en moins entre mars et novembre.

PUBLICITÉ

Eurostar, symbole d'un lien fort entre la Grande-Bretagne et l'Europe -un lien déjà mis à mal par le Brexit- est gravement menacée. La compagnie ferroviaire se retrouve paralysée par la crise du nouveau coronavirus, et ses installations à Paris, Londres et Bruxelles sont quasiment désertées.  

25 dirigeants et universitaires britanniques ont envoyé un courrier au ministre britannique des Finances, pour réclamer un sauvetage de Eurostar, qui contrairement aux compagnies aériennes et trains nationaux ne bénéficie pas de soutien financier de Londres.

Eurostar a perdu 95% de ses passagers entre mars et novembre. Il n'y a plus qu'un seul aller-retour par jour entre Paris et Londres, alors qu'avant la pandémie, Eurostar faisait circuler deux trains à l'heure.

La compagnie ferroviaire est détenue à 55% à 40% par un consortium et à 5% par le rail belge. Londres avait vendu ses parts au consortium en 2015.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’Union européenne cherche à refaire préférer le train

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche