EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les "vols-mystères" de Qantas

Les "vols-mystères" de Qantas
Tous droits réservés Matt Hartman/AP
Tous droits réservés Matt Hartman/AP
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La compagnie australienne Qantas met en vente des billets pour des destinations-mystères. Objectif : faire re-voler ses avions et promouvoir le tourisme intérieur.

PUBLICITÉ

Des avions cloués au sol, des aéroports désertés... : c'est la même scène un peu partout dans le monde depuis un an ! 

Le coronavirus est passé par là, limitant tous les déplacements.

Alors, pour tenter de redonner un peu d'air à un secteur aérien à bout de souffle, certains transporteurs font preuve d'imagination. Ainsi la compagnie australienne Qantas qui a décidé de proposer des "vols mystères" (communiqué en anglais)

Le principe est simple : le client achète un billet au départ de Sydney, Brisbane ou Melbourne, sans connaître la destination.

Le package comprend le vol et une journée-découverte dans la destination-mystère.

Pas question pour autant de quitter les frontières du pays, les restrictions sanitaires l'interdisent.

En tout cas, cette initiative permet de découvrir (ou redécouvrir) certaines destinations touristiques intérieures. Et aussi, d'aiguiser l'envie de reprendre l'avion pour changer d'air.

Une chute de 72%

Les compagnies aériennes ont hâte de pouvoir redéployer leurs ailes après une année noire.

Le trafic passager a chuté de 72% en janvier dernier par rapport à janvier 2019, d'après les chiffres de l'International Air Transport Association (IATA). 

Certains spécialistes ne prévoient un retour des niveaux d'avant-Covid que fin 2023, voire 2024. A condition, évidemment, la situation sanitaire s'améliore durablement...

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom

Élections européennes : la poussée de l'extrême droite va-t-elle peser sur les énergies renouvelables ?