EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Flambée des cours du brut : le baril de Brent au-dessus des 80 dollars

A motorist pulls the nozzle out of his gas tank after fueling his car at a station in Augusta, Maine, on Monday, Aug. 15, 2011
A motorist pulls the nozzle out of his gas tank after fueling his car at a station in Augusta, Maine, on Monday, Aug. 15, 2011 Tous droits réservés Pat Wellenbach/AP2011
Tous droits réservés Pat Wellenbach/AP2011
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Avec la crainte d'une pénurie d'énergie et l'assouplissement des mesures anti-covid, le baril de Brent franchit la barre des 80 dollars.

PUBLICITÉ

La reprise économique et la demande croissante font flamber les cours des énergies et du notamment du pétrole.

À mesure que le monde sort de la pandémie, les paris sur la demande augmentent et le cours du brut a bondi ce mardi en Asie.

Le baril de Brent enregistre une hausse de 0.8 points et a dépassé la barre symbolique des 80 dollars battant pour la deuxième journée consécutive un record vieux de trois ans.

Sur l'année, le cours du brut a augmenté de 55 %.

Cette forte hausse du pétrole est en partie portée par la concurrence croissante de l'Europe et l'Asie sur les marchés de l'énergie.

La banque d'investissement Goldman & Sachs s'attend à ce que le Brent s'échange à 90 dollars le Baril d'ici la fin de l'année.

La flambée des cours du pétrole intervient au moment où le Royaume-Uni fait face à une pénurie de carburant.

Certaines stations services ont fermé en raison du manque de chauffeurs routiers disponibles pour acheminer les carburants.

Le Brexit est pour partie responsable de la pénurie de main-d'oeuvre.

Le gouvernement britannique a demandé à l'armée de se tenir prête à intervenir si nécessaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom