EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'inflation en zone euro moins forte que prévu en janvier

photo d'archive du jeudi 11 mars 2021, un homme passe devant la sculpture de l'euro à Francfort, en Allemagne.
photo d'archive du jeudi 11 mars 2021, un homme passe devant la sculpture de l'euro à Francfort, en Allemagne. Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les hausses de prix ont été moins élevées dans le secteur de l'énergie, mais les tensions inflationnistes restent fortes

Le taux d'inflation dans la zone euro a atteint 8,5% en janvier, après 9,2% en décembre.

PUBLICITÉ

Pour le troisième mois consécutif, l'inflation a nettement reculé dans la zone euro en janvier, grâce à l'accalmie sur les tarifs de l'énergie. Comme en novembre et décembre, ce ralentissement de l'inflation s'explique essentiellement par des hausses de prix moins fortes dans le secteur de l'énergie (électricité, gaz, pétrole...).

La modération des tarifs s'explique aussi par les mécanismes d'intervention, comme les plafonds tarifaires, mis en place par les gouvernements.

Mais les experts estiment que cette baisse, plus forte que prévu, ne calmera pas les inquiétudes de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait de nouveau relever ses taux d'intérêt jeudi.

Inflation "sous-jacente"

Reste que les analystes mettent en garde sur la fiabilité des données, les chiffres de l'Allemagne n'étant pas disponibles en raison d'un problème technique ayant affecté l'institut allemand des statistiques.

Surtout, ils avertissent que les tensions inflationnistes restent fortes. Une fois corrigée des prix volatils de l'énergie et de l'alimentation, l'inflation dite "sous-jacente", plus représentative des tendances de long terme, se maintient à 5,2%, un niveau record, très au-dessus du plafond de 2% d'inflation fixé par la BCE.

Diversité au sein de l'Eurozone

Parmi les 20 pays de la zone euro, les taux d'inflation les plus faibles en janvier ont été enregistrés en Espagne et au Luxembourg, tous deux à 5,8%.La France, avec 7%, fait partie des pays les mieux lotis, faisant bien mieux que l'Italie (10,9%). Le chiffre de l'Allemagne n'était pas disponible.

Comme les mois précédents, l'inflation a été la plus forte dans les pays baltes, Lettonie (21,6%), Estonie (18,8%) et Lituanie (18,4%), d'après les données harmonisées d'Eurostat.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Achat d'un appartement : où en Europe cela vous coûtera-t-il le plus cher ?

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?