EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Zone euro : léger rebond de la croissance (+0,3%), l'inflation continue de ralentir (+5,3%)

Les prix continuent d'être élevés dans l'alimentaire
Les prix continuent d'être élevés dans l'alimentaire Tous droits réservés Christophe Ena/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Christophe Ena/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'économie de la zone euro toujours moribonde, l'inflation continue de baisser malgré les prix élevés dans l'alimentaire.

PUBLICITÉ

Le taux d'inflation annuel de la zone euro a poursuivi sa baisse en juillet, tombant à 5,3% après 5,5% en juin et 6,1% en mai, à la faveur d'une nouvelle décrue des prix de l'énergie, a annoncé lundi Eurostat.

La hausse des prix à la consommation reste cependant particulièrement élevée dans l'alimentation (10,8%, contre 11,6% en juin), selon les données détaillées de l'office européen des statistiques. Le taux d'inflation demeure très au-dessus de l'objectif de 2% fixé par la Banque centrale européenne (BCE).

Sur le front de la croissance, la zone euro a vu sa croissance économique rebondir très légèrement au deuxième trimestre après avoir stagné sur les trois premiers mois de l'année, mais reste plombée par les difficultés persistantes de l'Allemagne, selon une première estimation publiée lundi par Eurostat.

Le Produit intérieur brut (PIB) des 20 pays partageant la monnaie unique a progressé de 0,3% entre avril et juin en glissement trimestriel. Il avait stagné (+0%) au premier trimestre, selon un chiffre révisé par Eurostat, qui avait initialement fait état d'un repli de 0,1% marquant une récession technique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Zone euro : le taux de chômage toujours au plus bas en août, à 6,4%

Eurozone : le PIB en hausse de 0.3% au deuxième trimestre

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage