Quelles sont les marques mondiales les mieux cotées ?

Quelles sont les marques les plus précieuses au monde ?
Quelles sont les marques les plus précieuses au monde ? Tous droits réservés Canva/Maxiphoto
Par James ThomasDoloresz Katanich
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les entreprises américaines dominent le top 20 mondial, qui ne compte que deux entreprises d'un pays européen.

PUBLICITÉ

Amazon a été couronné plus grande marque du monde en 2023, avec une valeur estimée à 299,28 milliards de dollars (273,49 milliards d'euros), malgré une baisse de 51 milliards de dollars au cours de l'année écoulée.

Dans une étude publiée mardi par le cabinet d'analyse financière TradingPedia, le géant américain du commerce électronique s'est hissé au sommet du classement, dépassant Apple, qui a perdu 16 % de sa valeur pour s'établir à 297,51 milliards de dollars.

Google arrive en troisième position, augmentant sa valeur de près de 18 milliards de dollars depuis l'année dernière pour atteindre 231,38 milliards de dollars.

Les États-Unis sont de loin le pays le plus représenté dans le top 20 du classement, avec la moitié des entreprises répertoriées pour une valeur combinée d'environ 1 500 milliards de dollars. La plus grande entreprise non américaine est la société technologique sud-coréenne Samsung, qui occupe la sixième place avec 99,66 milliards de dollars.

L'Europe n'apparaît que deux fois dans le top 20, à chaque fois grâce à l'Allemagne : la valeur de 62,93 milliards de dollars de Deutsche Telekom la place en 11e position, tandis que le constructeur automobile Mercedez-Benz est en 16e position avec 58,8 milliards de dollars.

Bien qu'ils soient peu présents dans le top 20, les pays et les entreprises d'Europe figurent en bonne place dans l'étude plus large de TradingPedia.

L'organisme a constaté que seuls 30 pays sur 195 ont des marques dans le top 500 mondial, et que près de la moitié d'entre eux (14) sont européens.

Consultez notre carte interactive pour découvrir quelle est la marque la mieux cotée des pays européens figurant dans le rapport de TradingPedia :

Une poignée de pays ont le monopole des grands labels

Selon TradingPedia, très peu de pays semblent capables de produire de grandes marques en volume.

L'étude révèle que seuls 20 pays comptent plus de trois labels dans le top 500 : les États-Unis, la Corée du Sud, la Chine, l'Allemagne, le Japon, le Royaume-Uni, l'Arabie saoudite, l'Inde, la France, le Canada, l'Italie, l'Espagne, la Suède, la Russie, les Émirats arabes unis, l'Australie, la Suisse, Singapour, le Brésil et les Pays-Bas.

Les États-Unis et la Chine occupent clairement la première place sur la scène mondiale, avec respectivement 202 et 79 des 500 premières marques. Si l'on considère les 100 premières marques, plus de la moitié (53) sont américaines et 22 sont chinoises.

L'Allemagne compte sept labels dans le top 100, suivie du Japon qui en a six, de la Corée du Sud avec quatre et du Royaume-Uni avec trois marques.

Au-delà des marques, quels sont les secteurs les plus importants ?

Si l'on considère les industries dans leur ensemble, le secteur bancaire domine si l'on considère le nombre de marques dans chaque secteur, selon TradingPedia : environ 14,2 % de tous les labels du top 500 sont des sociétés de services bancaires et financiers, tandis que 10 % appartiennent au secteur du commerce de détail.

Toutefois, si l'on considère la valeur globale, la technologie et le commerce de détail arrivent en tête, les marques technologiques représentant environ 13,4 % de la valeur totale des 500 premières entreprises et les marques de commerce de détail 13,2 %.

Tous les pays n'ont pas la capacité de donner naissance à un grand label, et les grandes économies ont tendance à avoir un avantage à cet égard.

Néanmoins, des labels mondialement reconnus peuvent émerger de divers coins du monde et, dans certains cas, des économies plus petites parviennent à créer des marques connues contre toute attente : les téléphones Nokia en Finlande et la bière Corona au Mexique, pour n'en citer que deux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Amazon condamné pour surveillance "excessivement intrusive" de ses travailleurs en France

L'impôt minimum mondial est là, mais il n'aura sans doute pas les effets escomptés

Comment le travail non rémunéré façonne la vie professionnelle des femmes