L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an

Le siège de la Banque centrale européenne à Francfort.
Le siège de la Banque centrale européenne à Francfort. Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Vera Lou Derideuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La modération des prix du pétrole et du gaz, ainsi qu'une croissance faible ont freiné la hausse des prix dans les magasins.

PUBLICITÉ

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an

L'inflation qui a ravagé l'économie européenne s'est de nouveau atténuée en février, en tombant à 2,6%.

La modération des prix du pétrole et du gaz, ainsi qu'une croissance faible ont freiné la hausse des prix dans les magasins.

L'inflation alimentaire est passée de 5,6% à 4%, offrant un certain soulagement aux personnes aux revenus modestes qui consacrent une plus grande partie de leur salaire aux produits de première nécessité que les plus aisés.

L’inflation en zone euro est désormais bien en dessous de son pic de 10,6 % d’octobre 2022, chiffre qui avait été atteint après que la Russie ait coupé la plupart de ses approvisionnements en gaz naturel et fait grimper les prix de l’énergie.

Toutefois, l'objectif fixé par la Banque centrale européenne d'une l'inflation à 2%, prend du temps et n'est pas encore atteinte.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

Le dilemme de la BCE face à la baisse de l'activité dans la zone euro

Zone euro : face à l'inflation, la BCE relève encore ses taux de 0,25 point