EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les entreprises japonaises développent une économie respectueuse de la nature : voici comment

Les entreprises japonaises développent une économie respectueuse de la nature : voici comment
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Damon Embling
Publié le
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Partout dans le monde, la pression monte pour mieux protéger la nature. Les entreprises japonaises relèvent le défi avec le soutien d'une initiative internationale visant à réorienter les flux financiers vers des résultats plus positifs pour la nature.

PUBLICITÉ

Dans cette édition de Green Japan, le journaliste d'Euronews Damon Embling visite le Château Mercian Mariko Vineyard and Winery pour découvrir comment il construit une entreprise respectueuse de la nature.

Le vignoble, situé près d'Ueda dans le centre du Japon, a transformé un champ de mûriers abandonné. Le directeur du domaine viticole explique à Damon comment les prairies et les plantes sont revenues, créant des habitats naturels pour les insectes, dont certaines espèces sont menacées.

Damon découvre également comment l'entreprise adopte une approche circulaire, en compostant les résidus du pressurage du raisin et en transformant les restes de sarments en un type de charbon de bois appelé "biochar".

Le propriétaire du vignoble et de la cave, Kirin Holdings Company, a été l'un des 80 premiers au Japon à participer à une initiative internationale lancée par la Taskforce for Nature-related Financial Disclosures (TNFD).

Elle encourage les entreprises du monde entier à évaluer les risques et les impacts liés à la nature, à en rendre compte et à agir en conséquence. L'objectif global est de produire davantage de données pour les entreprises et les investisseurs, afin d'aider à orienter les capitaux mondiaux vers des résultats plus positifs pour la nature.

Une spécialiste de l'environnement de Kirin souligne l'importance du capital eau et nature pour l'activité des vignobles et des caves, dans le cadre de l'engagement TNFD de l'entreprise.

À Tokyo, Damon entend également un membre du groupe de travail TNFD expliquer comment les entreprises internationales devraient aider d'autres entreprises à explorer des voies favorables à la nature. Une professeure de Tokyo souligne quant à elle que la création d'opportunités commerciales pour protéger la nature est essentielle pour faire évoluer le système économique mondial.

Partager cet article