EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Londres s'offre sa pyramide !

Londres s'offre sa pyramide !
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Tate Modern ouvre une extension qui va doubler sa surface de 60%

PUBLICITÉ

Inaugurée en mai 2000, la Tate Modern accueille désormais près de cinq millions de visiteurs par an. C’est le musée d’art moderne et contemporain le plus visité du monde.
Une nouvelle aile est désormais ouverte, la Switch House, qui permet à la Tate d’augmenter sa superficie de 60% et de réorganiser toute sa scénographie.
Ce sont les architectes Herzog & de Meuron qui ont réalisé cette extension, une tour anguleuse de 10 étages habilement greffée sur le premier édifice industriel.

Jacques Herzog, Architect :
“J’ai été très inspiré par l’Histoire. Nous sommes sur un site industriel qui a été transformé, et c’est quelque chose de radicalement nouveau. Je crois que ce croisement, cette combinaison de plusieurs choses est importante. Nous n’avons pas fait comme les autres musées modernes, en verre ou très flashy. C’est d’autant plus subversif…”

A l’intérieur, les immenses collections de la Tate Modern qui turbine aux carburants artistiques les plus variés…
Des tableaux emblématiques des grands maîtres du XXe siècle comme Picasso, Joseph Beuys, Mark Rothko… côtoient des oeuvres emblématiques d’artistes que la Tate a contribué à faire connaître.

Nicholas SEROTA, Tate Director :
“Nous avons essayé de combiner le familier et le moins familier. Nous essayons de montrer ces artistes qui ne pensent pas qu‘à leur génération ou à celle d’avant, mais qui mettent leur travail en perspective sur 50 ou 100 ans. Ils prennent leur inspiration dans l’histoire de l’art et le restituent ensuite à leur manière. Et c’est le sens que l’on veut donner à l’exposition de cette collection.”

La Tate va maintenant volontairement exposer beaucoup d’artistes féminines comme l’emblématique Louise Bourgeois, connue pour ses sculptures de grande dimension comme ses araignées que l’on retrouve aussi au Guggenheim de Bilbao. Beaucoup d’artistes extra-européens sont aussi très bien représentés…

Estelle Lovatt, Art Critic
“ll en est ainsi, nous sommes au 21e siècle et voici comment les musées, nous l’espérons, seront à partir de maintenant: interactif , engageant , impulsif, un musée qui donne envie de se promener et d’engager un dialogue avec les oeuvres. Cela se produit très rarement , surtout quand beaucoup de gens sont encore intimidés pour rentrer dans une galerie d’art . Cela va changer désormais…”

Plus accessible, moins impressionnant, la New Tate Modern se veut avant tout un lieu de rencontres et d‘échanges…

L’exposition inaugurale réunit des oeuvres de plus de 250 artistes de 50 pays.

A consommer sans modération.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gamesummit 2024 : Concours palpitants, expositions et discours instructifs sur les jeux vidéo

« Tout ce qui concerne Classic Violin Olympus est unique ! » : Entretien avec Pavel Vernikov

L'exposition de la Saatchi Gallery explore le visage changeant de la photographie de mode