EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

"Diego Maradona" : une tragédie footballistique présentée à Cannes

"Diego Maradona" : une tragédie footballistique présentée à Cannes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le documentaire d'Asif Kapadia s'intéresse aux années napolitaines de l'ancienne icône argentine entre 1984 et 1991, de la gloire jusqu'à la déchéance.

PUBLICITÉ

Après Ayrton Senna et Amy Winehouse, le réalisateur Asif Kapadia braque cette fois-ci sa lumière sur l'ancienne icône du football : Diego Maradona.

Le documentaire s'intéresse aux années napolitaines du joueur Argentin, entre 1984 et 1991, de la gloire jusqu'à la déchéance.

L'Argentin, aujourd'hui entraîneur au Mexique, n'aura finalement pas fait le déplacement pour la projection à Cannes, comme il l'avait fait il y a onze ans pour le film "Maradona by Kusturica".

"C'était vraiment un processus intéressant de rencontrer Maradona, simplement de le faire s'asseoir, d'essayer de comprendre qui il est aujourd'hui et quels souvenirs il garde de cette époque. Parce qu'on fait un bond en arrière de 30 ans ! Donc je n'étais pas sûr qu'il se souviendrait de beaucoup de choses. Mais il a vraiment été passionnant", raconte Asif Kapadia.

Daniel Arcucci, biographe de Diego Maradona, a quant à lui été extrêmement touché par le film. Il souligne l'ambivalence de la star argentine :

"J'ai pleuré de la dixième minute du film jusqu'à la fin. J'étais vraiment ému car cela reflète aussi le côté sombre de Maradona, c'est une partie intégrante du documentaire et c'est très fort à regarder. Je l'avais déjà vu une première fois donc j'étais un peu moins ému cette fois-ci à Cannes, mais c'est un film choc. Pour moi, c'est à la fois un documentaire très dur et en même temps rempli d'admiration pour Maradona."

La tragédie footballistique sera projeté dans les salles européennes cet été, à partir du 31 juillet en France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cannes : Isabelle Huppert incarne "Frankie", alter ego condamné

Cannes 2019 : les 10 meilleurs films européens à déguster

L'étrange reconversion de Maradona dans un club mexicain de deuxième division