EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Londres déroule son tapis rouge

Londres déroule son tapis rouge
Tous droits réservés 
Par Pierre Michaud
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Festival du film de Londres s'est ouvert ce mercredi. Une semaine sous le signe de la mixité où 78 pays sont représentés.

PUBLICITÉ

Le Festival du film de Londres a ouvert ses portes ce mercredi avec la projection du dernier long-métrage d’Armando Iannucci, “L'histoire personnelle de David Copperfield”, nouvelle adaptation à l'écran de la célèbre nouvelle de Charles Dickens.

Dev Patel, acteur de "Lion" et de "Slumdog Millionaire", incarne le rôle principal :

"C'est génial, c'est une histoire de famille vraiment universelle. Je trouve que c'est encore incroyablement spirituel, cela n'a rien perdu de son esprit. C'est un bel humour de comédie et c'est une sorte d'hymne à l'humanité plein d'espoir."

Dev Patel incarne le personnage principal

Le Canadien Armando Iannucci renchérit : "Les questions qui y sont abordées portent sur des thèmes modernes comme l'anxiété sociale, le statut social, les amitiés. 'Vais-je être découvert ?'  ou bien 'Est-ce que je fais ce qu'il faut ?' Et des questions plus importantes comme la pauvreté, l'endettement et ce n'est qu'une question sociale, une simple question de gestion, de gestion de votre cheminement dans la vie, en fait."

Le réalisateur canadien Armando Iannucci

78 pays sont cette année représentée au Festival pour 229 films en compétition. 40% de ces films ont été réalisés ou co-réalisés par des femmes.

Tricia Tuttle est d'ailleurs la directrice du Festival :

"Ce qui est formidable cette année, c'est que nous commençons avec un film britannique très fort, un film londonien très fort, ce qui est fantastique. C'est un film de classe mondiale, il va être diffusé dans le monde entier. Mais ce que nous voyons aussi, c'est une nouvelle génération de réalisateurs, qui en sont à leur premier ou deuxième long-métrages, et qui viennent avec des idées vraiment nouvelles. Donc, je pense que le cinéma britannique est vraiment en bonne posture."

Tricia Tuttle

Le Festival du film de Londres s'achèvera le 13 octobre prochain avec le dernier thriller mafieux de Martin Scorcese, "The Irishman".

Un casting de haut vol avec Robert de Niro et Al Pacino dans le rôle de dirigeants syndicaux corrompus et Harvey Keitel et Joe Pesci comme chefs mafieux.

Al Pacino et Robert de Niro retrouvent Martin Scorcese
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen

Wim Wenders, Prix Lumière 2023 à Lyon, "la source du cinéma"