PUBLICITÉ

A la recherche des visages des héros de la Seconde Guerre mondiale

A la recherche des visages des héros de la Seconde Guerre mondiale
Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Retrouver les visages de soldats américains disparus durant la Seconde Guerre mondiale. C'est l'initiative prise par un historien néerlandais.

PUBLICITÉ

Retrouver les visages des soldats américains disparus durant la Seconde Guerre mondiale. C'est l'initiative prise par l'historien néerlandais Sebastiaan Vonk.

Grâce au concours des familles, il a pu récupérer de nombreux clichés d'hommes et de femmes enterrés dans le cimetière américain de Margraten dans le sud des Pays-Bas. Leurs photos seront apposées à coté des pierres tombales pour ne pas oublier ceux qui ont contribué à la libération de l'Europe :

"Quand je parle avec des Américains, ils ont le sentiment que la guerre est oubliée, explique Sebastian Vonk. Pourtant 75 ans après, on se souvient encore de celles et ceux qui ont péri. Ce qu'on constate, quand on échange avec des proches de disparus, c'est une profonde gratitude et de l'émotion."

Peter Hoekstra, l'ambassadeur américain aux Pays-Bas, salue l'initiative de l'historien : "En mettant un visage sur chaque tombe, Sebastian fait en sorte que chaque visage, chaque individu ne soit jamais oublié. Je trouve cette initiative tout à fait formidable."

L'oncle de Kristin Wright est tombé sous les balles d'un sniper allemand durant la guerre. Elle remercie l'historien pour son initiative : "Cela a permis d'ouvrir la boîte à souvenir, de parler du passé, de nouer des liens. C'est incroyable."

Six ans après avoir lancé son projet, Sebastien Vonk a réussi à récolter quelque 7 500 photos de soldats sur les 10 000 qui sont enterrés à Margraten. Des clichés qui n'ont pas encore pu être exposés en raison de la crise sanitaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

De mystérieux graffitis vieux de 80 ans révèlent des secrets de la Seconde Guerre mondiale

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur