This content is not available in your region

Les temps forts de la Berlinale : un palmarès quasi-exclusivement féminin

euronews_icons_loading
Les temps forts de la Berlinale : un palmarès quasi-exclusivement féminin
Tous droits réservés  Ronny Hartmann/AFP or licensors
Par Euronews  avec AFP

Les femmes sont les grandes gagnantes de la Berlinale 2022 où le palmarès est, cette année, quasi-exclusivement féminin.

La réalisatrice catalane Carla Simon a remporté l'Ours d'or avec "Alcarràs"

Son film suit la famille Solé qui cultive des pêches sur les terres de riches propriétaires qui voudraient déraciner les arbres pour y installer des panneaux solaires.

La famille d'agriculteurs refuse de voir son monde disparaître, mais n'a pas d'autre choix que de s'adapter ou partir.

La réalisatrice a elle-même vécu près de la petite ville d'Alcarras et sa famille cultivait des pêches

C'est aussi un film sur la famille, sur l'importance de prendre soin les uns des autres et d'être ensemble en temps de crise.
Carla Simon, réalisatrice

Carla Simon, réalisatrice : "Le film n'a pas vraiment de happy end parce qu'il n'y a pas beaucoup d'espoir pour l'agriculture familiale en ce moment. Mais je pense que c'est aussi un film sur la famille, sur l'importance de prendre soin les uns des autres et d'être ensemble en temps de crise."

Ours d'argent de la meilleure réalisation pour "Avec amour et acharnement" de Claire Denis, l'histoire de Jean et Sarah qui s'aiment et vivent ensemble depuis dix ans.

Ce sont les acteurs qui me dirigent dans les films.
Claire Denis, réalisatrice

Claire Denis, réalisatrice : "J’ai choisi de raconter une histoire avec Vincent et Juliette en fait, c’est ça, et Grégoire. Moi, ce sont les acteurs qui me dirigent dans les films, ce n'est pas moi qui les dirige. Y a quelque chose de… J’ai besoin d’eux, et eux, je les aime..."

Et un Ours d'argent et premier prix "non-genré" de la meilleure interprétation a été décernée à l'actrice germano-turque Meltem Kaptan pour son rôle dans le film "Rabiye Kurnaz contre George W. Bush".

Meltem Kaptan, actrice : "Je dédie ce prix à... Rabiye Kurnaz et toutes les mères pour qui l'amour est plus fort que les frontières. Merci beaucoup !"

Dans ce film de la réalisatrice allemande Laila Stieler, Meltem Kaptan interprête le rôle d'une femme au foyer turque qui vit à Brème et se bat pour la libération de son fils emprisoné à Guatanamo