Cet article n'est pas disponible depuis votre région

De la purée sur un tableau de Claude Monet jetée par des militants écologistes

Les militants de "Dernière Génération" dans un musée de Potsdam
Les militants de "Dernière Génération" dans un musée de Potsdam   -   Tous droits réservés  @AufstandLastGen Twitter   -  
Par Euronews

Nouvelle action coup de poing de militants écologistes pour dénoncer l'inaction climatique. Deux membres d'un groupe baptisé "Dernière génération" ont jeté de la purée de pommes de terre sur un tableau de Claude Monet dans un musée de Potsdam en Allemagne. Une œuvre qui s'est vendue à plus de 100 millions d'euros.

"Les gens meurent de faim, de froid. Nous vivons une catastrophe climatique. Et tout ce dont vous avez peur, c’est de la soupe de tomate ou de la purée de pommes de terre sur un tableau", a scandé une militante qui s'est également collée une main au mur avant d'être arrêtée avec son comparse. Le tableau, protégé par une vitre, n'a pas été endommagé.

Leur geste rappelle celui de deux militantes du groupe "Just Stop Oil qui avait déversé de la soupe à la tomate sur "les Tournesols" de Van Gogh dans un musée de Londres afin de réclamer l'arrêt des extractions d’hydrocarbures.

Le groupe a réédité ce week-end en bloquant la célèbre "Abbey Road" qui avait illustré l'un des célèbres albums des Beatles.

En juin dernier, au Louvre, c'est la Joconde de Leonardi de Vinci qui avait été entartée par un défenseur de la planète.

Ces opérations, toujours plus spectaculaires et radicales, visent à marquer les esprits et à faire prendre conscience de l'urgence climatique.