La barre Toblerone contrainte d’effacer le Cervin de son emballage

Le nouvel emballage comportera un sommet de montagne générique d'aspect moderne au lieu du Mont Cervin
Le nouvel emballage comportera un sommet de montagne générique d'aspect moderne au lieu du Mont Cervin   -  Tous droits réservés  Alastair Grant/AP
Par Giulia Carbonaro

Puisque le fabricant américain délocalise la production de sa barre chocolatée en Slovaquie, la législation helvète l’oblige à retirer de son emballage le dessin de la montagne emblématique du paysage suisse.

L’emblématique barre chocolatée Toblerone va bientôt changer d’aspect: le célèbre Mont Cervin n’y sera plus représenté, rapportent les médias suisses. Le groupe Mondelēz, qui produit le chocolat, va changer le design de l’emballage afin de se conformer à la législation suisse. Celle-ci institue que des symboles nationaux, tels que le Mont Cervin, ne peuvent figurer sur des emballages qu’à certaines conditions.

Ainsi, le produit doit contenir au moins 80% de matières premières provenant de Suisse. Pour les produits laitiers, c’est même 100%. L’essentiel de la production doit également se faire dans le pays alpin.

En raison d'une demande croissante, Mondelēzdélocalisera une partie de la production en juillet vers Bratislava, en Slovaquie. Cela signifie que Toblerone, qui a été créé dans la capitale suisse, Berne, en 1908 et qui est depuis lors fièrement suisse, perdra le sommet du Mont Cervin de son emballage, l'une de ses caractéristiques les plus reconnaissables. Caché dans le sommet de la montagne, l'ours héraldique, le symbole de Berne, va disparaître à son tour. 

La légende "produit de Suisse" disparaîtra également pour laisser place à la mention "fondé en Suisse". L’emballage sera désormais affublé du logo d’une montagne "plus moderne et épurée", selon un porte-parole de Mondelēz.

Bien qu'il y ait beaucoup de pertes dans le nouvel emballage, Mondelēz a déclaré que l'entreprise gagnerait en chiffre d'affaire grâce à la décision de déplacer la production en Slovaquie, le nouveau site de production en Europe centrale devant "fabriquer des millions de barres supplémentaires".

Le design du nouvel emballage n'a pas encore été révélé.

À découvrir également