EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bono change les paroles de son tube "Pride" en hommage aux festivaliers tués par le Hamas

Lors de sa résidence au Sphere à Las Vegas, U2 a rendu hommage aux personnes assassinées lors du festival de musique israélien.
Lors de sa résidence au Sphere à Las Vegas, U2 a rendu hommage aux personnes assassinées lors du festival de musique israélien. Tous droits réservés AP Photo/John Locher
Tous droits réservés AP Photo/John Locher
Par David Mouriquand
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Lors d'un concert à Las Vegas, Bono a modifié les paroles de l'un de ses plus grands succès pour rendre hommage aux victimes de l'attentat perpétré par le Hamas lors d'un festival de musique.

PUBLICITÉ

Le célèbre groupe de rock irlandais U2 a rendu hommage aux victimes du festival de musique "Supernova", en Israël lors de l'un de ses concerts au Sphere de Las Vegas, où il est en résidence pour 25 représentations.

U2 a joué son tube de 1984 "Pride (In the Name of Love)" et l'a dédié aux centaines de fans de musique qui ont été tués, les qualifiant d'"étoiles de David" dans les paroles réécrites.

"Chantez pour nos frères et sœurs - qui chantaient eux-mêmes au festival Supernova Sukkot en Israël", a déclaré Bono. "Nous chantons pour eux. Notre peuple, notre genre de peuple, les gens de la musique. Des gens qui jouent, qui expérimentent. Notre genre de personnes. Nous chantons pour eux".

Bono a poursuivi : "A la lumière de ce qui s'est passé en Israël et à Gaza, une chanson sur la non-violence semble quelque peu ridicule, voire risible, mais nos prières ont toujours été pour la paix et la non-violence. Mais nos cœurs et notre colère, vous savez où ils sont dirigés. Alors chantez avec nous, et avec ces beaux enfants dans ce festival de musique".

Bono a modifié le premier couplet de la chanson pour faire référence au massacre en Israël plutôt qu'à la mort de Martin Luther King Jr.

"Tôt le matin du 7 octobre, le soleil se lève dans le ciel du désert", a-t-il chanté. "Étoiles de David, ils ont pris ta vie mais ils n'ont pas pu prendre ta fierté".

Les paroles originales de la chanson, dédiée au leader américain des droits civiques, sont les suivantes : "Tôt le matin du 4 avril, un coup de feu retentit dans le ciel de Memphis. Enfin libre, ils ont pris ta vie, ils n'ont pas pu prendre ta fierté".

L'attaque du Hamas contre des fans de musique a eu lieu lors du festival Supernova, le samedi 7 octobre. Ce festival de musique électronique, qui durait toute la nuit et coïncidait avec la fête juive de la récolte de Sukkot, se tenait dans le désert du sud d'Israël, à trois miles de la frontière de la bande de Gaza.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, plus de 260 corps ont été retrouvés sur les lieux du festival, selon l'agence de secours Zaka, et d'autres sont toujours portés disparus. Environ 3 500 personnes participaient au festival.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

[Photos] Les images les plus fortes du conflit entre Israël et Gaza

Le chanteur irlandais Bono en concert impromptu dans le métro de Kyiv

Le pansement, nouvelle tendance des supporters de Donald Trump