PUBLICITÉ

Pourquoi y-a-t-il une pénurie de tomates au Royaume-Uni ?

Une boîte de tomates sur une étagère vide
Une boîte de tomates sur une étagère vide Tous droits réservés Frank Augstein/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Frank Augstein/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Par Sophia Khatsenkova
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les commerces du Royaume-Uni sont confrontés à une pénurie de tomates et d'autres légumes. Parmi les hypothèses : les conditions climatiques, l'inflation ou le Brexit.

PUBLICITÉ

Si vous vivez au Royaume-Uni, vous avez probablement remarqué que les étagères de votre supermarché local ressemblent à la photo ci-dessus. Ces derniers jours, les commerces du pays sont confrontés à une pénurie de tomates et d'autres légumes.

À tel point que Asda, le troisième plus grand supermarché britannique, a même introduit une limite temporaire de trois boîtes de tomates par client, tandis qu'une autre chaîne, Morrisons, a déclaré qu'elle imposerait un plafond de deux articles par personne.

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux au Royaume-Uni ont pris la parole sur Twitter pour dénoncer le manque de tomates fraîches. D'autres ont accusé le Brexit d'être à l'origine de cette pénurie.

Alors pourquoi y a-t-il une pénurie de tomates en ce moment au Royaume-Uni ? Le Cube a examiné de plus près ce qui se passe réellement.

Les supermarchés ont affirmé que le mauvais temps au Maroc et en Espagne - leurs principaux fournisseurs de tomates - étaient à l'origine de cette perturbation. Selon l'ambassade du Royaume-Uni, 25 % des tomates consommées au Royaume-Uni proviennent du Maroc. Il est vrai que le Maroc et l'Espagne ont connu des températures exceptionnellement basses ces dernières semaines.

Joint par euronews, le directeur du British Retail Consortium a dit ceci : "Les conditions météorologiques difficiles dans le sud de l'Europe et en Afrique du Nord ont perturbé la récolte de certains fruits et légumes, notamment les tomates et les poivrons."

Mais le Maroc et l'Espagne approvisionnent également d'autres pays de l'UE et de nombreux internautes ont posté sur les réseaux sociaux des photos d'étagères entièrement pleines, notamment en France.

Quelle est donc la raison de cette situation ? Nous avons posé la question à Chris White, directeur de FruitNet :"Il est franchement plus facile et moins coûteux pour un fournisseur d’approvisionner les Pays-Bas et d'autres pays du nord, comme l'Allemagne, parce qu'ils n'ont pas ces 40km de Manche à traverser ce qui ajoute un coût."

Nous avons parlé à une autre association d'agriculteurs qui nous a expliqués que la situation était aggravée par une baisse de la production de tomates dans les serres au Royaume-Uni et dans les grands pays producteurs comme les Pays-Bas en raison des coûts énergétiques élevés.

Mais quelle est la responsabilité du Brexit dans tout cela ? Nous avons posé la question à Pekka Pesonen, directeur de Copa&Cogeca, une association d'agriculteurs européens :_"Bien sûr, cela n'aide pas que nous ayons maintenant des règles de Brexit à suivre et cela peut effectivement dans certains cas avoir un impact. Mais je dirais que la météo et les augmentations de prix de l'énergie constituent la raison principale."
_

En Europe,  The Independent a également rapporté que l'Irlande commençait à faire face à des pénuries similaires. Selon les producteurs et les experts interrogés, la situation pourrait prendre encore quelques semaines avant que les tomates ne soient de nouveau dans les supermarchés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Élections européennes : les théoriciens du complot sont passés du COVID au climat

Inondations, fonte des neiges, chaleur record... Une année 2023 très contrastée en Europe

Le changement climatique aura des répercussions majeures sur nos revenus