EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Comment la hausse des température peut rendre les champignons plus dangereux ?

Les champignons pathogènes sont des champignons qui provoquent des maladies chez l'homme et d'autres organismes.
Les champignons pathogènes sont des champignons qui provoquent des maladies chez l'homme et d'autres organismes. Tous droits réservés Canva
Tous droits réservés Canva
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Une nouvelle étude révèle que la hausse des températures pourrait rendre les champignons plus dangereux pour la santé.

PUBLICITÉ

Une nouvelle étude révèle que la hausse des températures pourrait rendre les champignons plus dangereux pour la santé.

Alors que les bactéries et les virus sont des facteurs bien connus d'infections et de maladies, les champignons pathogènes n'ont jusqu'à présent causé que des problèmes mineurs aux personnes en bonne santé.

Cela s'explique généralement par le fait que la température du corps humain est trop élevée pour permettre aux champignons infectieux de survivre.

Mais cela pourrait être sur le point de changer, avertissent des chercheurs de l'université Duke en Caroline du Nord.

Les fans de la série dystopique à succès de HBO, "The Last of Us", dans laquelle un champignon adapté à la chaleur infecte les humains, pourraient s'en alarmer.

"C'est exactement le genre de chose dont je parle - sans la partie zombie", déclare Asiya Gusa, co-auteure de l'étude.

Qu'est-ce que les champignons pathogènes ?

Les champignons pathogènes sont des champignons qui provoquent des maladies chez l'homme et d'autres organismes.

Parmi les quelque 300 champignons pathogènes pour l'homme, Candida, Aspergillus et Cryptococcus font partie des plus connus.

Ils sont actuellement les plus dangereux pour les personnes immunodéprimées qui n'ont pas les défenses nécessaires pour empêcher leur propagation.

La hausse des températures peut rendre les champignons plus dangereux

La hausse des températures mondiales devrait entraîner une augmentation des maladies fongiques chez l'homme, mais elle pourrait aussi rendre ces maladies plus graves.

En étudiant l'impact du stress thermique sur les champignons, les chercheurs ont découvert que des températures plus élevées entraînaient des changements génétiques rapides dans le champignon pathogène pour l'homme Cryptococcus.

Les températures élevées stimulent les "gènes sauteurs" transposables du champignon, accélérant le nombre de mutations et entraînant des adaptations dans la manière dont les gènes sont utilisés et régulés.

"Ces éléments mobiles sont susceptibles de contribuer à l'adaptation dans l'environnement et au cours d'une infection", explique Asiya Gusa. "Cela pourrait se produire encore plus rapidement parce que le stress thermique accélère le nombre de mutations."

Selon la recherche publiée dans la revue scientifique PNAS, cela pourrait conduire à une plus grande résistance à la chaleur, à une plus grande résistance aux médicaments et à un potentiel pathogène plus élevé.

"Il s'agit d'une étude fascinante, qui montre comment l'augmentation de la température mondiale peut affecter l'évolution des champignons dans des directions imprévisibles. Une chose de plus à craindre avec le réchauffement climatique", déclare Arturo Casadevall, professeur émérite Bloomberg de microbiologie moléculaire, d'immunologie et de maladies infectieuses à l'université Johns Hopkins.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hausse des intoxications aux champignons en France

Crise climatique : à Berlin, les habitants disent "non" au référendum sur la neutralité carbone

Un climatologue explique pourquoi les conditions météorologiques extrêmes frappent la Grèce