EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le recyclage mécanique, une technique durable pour donner une nouvelle vie à nos vêtements

Le recyclage mécanique, une technique durable pour donner une nouvelle vie à nos vêtements
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Cyril Fourneris
Publié le
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Comistra est une entreprise réputée dans le recyclage de la laine située à Prato, en Italie. Pour obtenir la fibre, elle utilise une technique de recyclage mécanique, considérée comme l'une des plus durables. De quoi s'agit-il exactement ?

L'entreprise italienne Comistra utilise le recyclage mécanique pour réutiliser la laine de vêtements usagés. Fondée en 1920, elle développe cette technique depuis plus d'un siècle et connaît bien l'importance du recyclage des fibres qui peuvent être valorisées. Cette tradition qui, autrefois, était pratiquée par nécessité pourrait aujourd'hui ouvrir la voie à une production plus responsable de nos textiles.

Qu'est-ce que le recyclage mécanique ?

Le terme "recyclage mécanique" fait référence à une série d'opérations physiques comme le tri, le lavage, le séchage, le broyage et la granulation utilisés dans la récupération des déchets plastiques. Cette méthode ne modifie pas la composition chimique du matériau, ce qui permet de réutiliser les polymères et ainsi, d'agir en circuit fermé.

Recyclage mécanique et laine

Comment le recyclage mécanique fonctionne-t-il sur la laine régénérée ? Selon Comistra, l'impact environnemental de la laine régénérée est moindre que celui de la laine "vierge", et ce pour deux raisons principales :

  • premièrement, contrairement à la laine nouvellement produite, la laine régénérée n'a pas besoin d'être teintée. Les recycleurs peuvent tirer parti de la couleur déjà présente, ce qui permet d'économiser de l'eau et d'utiliser moins de produits chimiques toxiques issus du processus de traitement et de teinture et de réduire la production de CO2.
  • Deuxièmement, la laine régénérée est plus respectueuse de l'environnement car elle nécessite moins d'espace. En effet, il n'est pas nécessaire d'utiliser des centaines d'hectares de terres pour l'élevage des moutons.
Euronews
Alice Tesi, directrice marketing et communication de Comistra, nous montre le tri des couleursEuronews

Les employés de Comistra trient les vêtements dans l'entrepôt de l'entreprise. Alice Tesi, directrice marketing et communication de la société, nous explique ce qu'il en est.

"Les matières textiles sont réparties de la manière suivante : environ 60% est destiné à la réutilisation, 35% au recyclage et 5% sera jeté à la déchetterie ou thermo-valorisé," explique-t-elle.

Une machine à laver spécifique

Après avoir été déchirés manuellement et triés par couleur, les vêtements sont passés dans une machine appelée "lavastraccia".

L'entreprise décrit cette machine comme ayant un "canal cylindrique en cycle fermé, où les vieux chiffons sont plongés dans l'eau, puis envoyés vers une série de cylindres de deux types différents aux bords tranchants et aux joints avec des dents de scie".

Dans cette machine, les fibres sont lavées et effilochées en une masse de fibres de laine et sont prêtes à devenir un nouveau fil qui sera ensuite utilisé pour fabriquer de nouveaux vêtements.

Journaliste • Cyril Fourneris

Partager cet article

À découvrir également

Une nouvelle vie pour les mégots de cigarettes grâce au recyclage

La fin de la fast fashion ? L'UE l'espère