EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les températures anormalement élevées en octobre provoquent la floraison des arbres

A Paris le cerisier de Brigitte en fleurs
A Paris le cerisier de Brigitte en fleurs Tous droits réservés Cleared
Tous droits réservés Cleared
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les températures chaudes de plus en plus courantes pour le mois d'octobre inquiètent également les producteurs de vin.

PUBLICITÉ

C'est un phénomène à la fois beau et inquiétant. La chaleur tardive de cette année provoque la floraison hors saison de certains arbres en France.

Brigitte, Parisienne, s'étonne devant son cerisier :

"Ce qui est vraiment étonnant, c'est qu'un arbre qui fleurit normalement en avril puisse fleurir une deuxième fois. Je ne savais pas que cela pouvait arriver. Je n'ai jamais vu cela auparavant."

Normalement, les arbres devraient entrer dans la période de dormance, pendant laquelle ils s'endorment et arrêtent de grandir. Les arbres font une pause pour se protéger du froid. Un peu plus au nord, à Beauvais, les thermomètres ont atteint 27°C lundi. Une température qui a eu un impact certain sur les arbres fruitiers de cet agriculteur : 

"On voit l'arrêt de la croissance ici. Il a arrêté de pousser ici au mois d'août, mais on voit ici une nouvelle pousse d'une dizaine de centimètres, explique Simon Inglard en montrant une branche. Le risque pour l'arbre est qu'il commence à fleurir trop vite et pas au bon moment, et je ne pourrai pas récolter".

Le changement climatique et les températures chaudes de plus en plus normales pour le mois d'octobre inquiètent également les producteurs de vin.

En Bourgogne, les vendanges commencent de plus en plus tôt et les vignerons, avec l'aide des scientifiques, commencent à envisager de remplacer le célèbre pinot noir par des espèces plus résistantes aux nouvelles conditions climatiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un climatologue explique pourquoi les conditions météorologiques extrêmes frappent la Grèce

Le sud de l'Europe se prépare à affronter les 40°C et plus : la vague de chaleur suscite des inquiétudes croissantes en matière de santé

Chypre, Grèce, Turquie : le bilan humain lié à la canicule s'alourdit