PUBLICITÉ

Un sommet de l’UE pour concrétiser

Un sommet de l’UE pour concrétiser
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Des dossiers brûlants sont à l’ordre du jour du sommet informel des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE à Salzbourg.

PUBLICITÉ

Les dirigeants européens se retrouvent à partir de mercredi à Salzbourg, en Autriche, pour un sommet informel consacré à des dossiers qui touchent au cœur de la construction européenne. La Première ministre britannique, Theresa May, retrouvera pour la première fois ses homologues depuis la présentation de ses propositions sur le futur partenariat entre l’UE et le Royaume-Uni, appelé plan de Chequers. Les négociations achoppent en particulier sur la question de la frontière entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord. "Je pense qu'il faut des progrès avec des accords concrets sur ce qui va se passer en Irlande. Si ce point est résolu le reste devrait suivre", estime la directrice adjointe de l’institut Bruegel, Maria Demertzis. L’éventualité d’un nouveau sommet en novembre sur le Brexit est aussi évoquée par le président du Conseil européen, Donald Tusk.

En matière de politique migratoire les chefs d'Etat et de gouvernement évoqueront les propositions de la Commission sur le renforcement de Frontex, l'agence européenne des garde-frontières. Toutefois certains pays souhaiteraient obtenir directement des fonds européens pour renforcer leur propre surveillance. Le gouvernement antisystème italien devrait une nouvelle fois faire entendre sa voix et demander de l'aide à ses partenaires.

L'ordre du jour de cette réunion informelle annonce des discussions difficiles entre les dirigeants. Or des réponses concrètes sont attendues pour sortir de ces turbulences politiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les propositions de la Commission européenne pour accueillir les migrants

Pourquoi les jeunes Allemands sont-ils séduits par les idées de l'AfD ?

Dick Schoof, ex-chef du renseignement néerlandais pressenti pour devenir Premier ministre