EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Un tête à tête au G20 ?

Un tête à tête au G20 ?
Tous droits réservés 
Par Grégoire Lory
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La rencontre du G20 à Buenos Aires pourrait tourner à l’affrontement entre la Chine et les USA.

PUBLICITÉ

Jusqu'où va se poursuivre la guerre commerciale entre le président américain, Donald Trump, et son homologue chinois, Xi Jinping ? C'est l'une des questions du G20 qui débute ce vendredi en Argentine. Le dirigeant américain a déjà mis en œuvre certaines de ses menaces sur les importations de produits chinois et Donald Trump envisage d'aller encore plus loin. Pour l'OCDE la Maison Blanche ne doit pas franchir ce pas car une augmentation de 25% des taxes sur l'ensemble des biens chinois entrainerait une chute de 3% de la croissance économique mondiale en 2020. Pour l’économiste Fredrik Erixon cet affrontement entre Pékin et Washington n’est pas nécessairement profitable aux Européens. Pour le directeur du ECIPE (European Centre for International Political Economy) cette bataille douanière "va diminuer la demande et ralentir la croissance de l'économie mondiale. En conséquence cela va toucher les producteurs européens qui veulent vendre leurs produits aux consommateurs américains et chinois".

Les dirigeants européens observent d’ailleurs cette guerre commerciale avec inquiétude. Dans une lettre commune les présidents du Conseil européen et de la Commission européenne soulignent que les engagements à long terme du G20 en faveur d'un marché ouvert et du multilatéralisme risquent de devenir vides de sens.

Le président américain menace aussi de se retirer de l'OMC, l'Organisation mondiale du commerce. En réponse l'Union européenne arrive à cette rencontre avec une proposition de réforme de l'instance internationale. Fredrik Erixon insiste sur le fait de préserver l'organe de règlement des différends de l’institution faute de quoi " nous détruirons l'ensemble de l'OMC car sans outils pour juger les conflits commerciaux dans le monde l'intérêt pour l'OMC va diminuer". Le danger pour cette rencontre du G20 est de se transformer en une réunion bilatérale entre Pékin et Washington.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vers une accalmie dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ?

L’arme monétaire au cœur de la guerre commerciale - L'Europe doit agir ! | Point de vue

Chine - Etats-Unis : la guerre commerciale continue