EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Libre-échange : l'UE et le Japon à l'unisson

Libre-échange : l'UE et le Japon à l'unisson
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, a été reçu ce jeudi à Bruxelles par les leaders européens, pour un sommet bilatéral destiné à faire un premier bilan de l'accord de libre-échange, entré en vigueur en février dernier.

PUBLICITÉ

L'idylle entre le Japon et l'Union européenne se poursuit. Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, a été reçu ce jeudi à Bruxelles par les leaders européens, pour un sommet bilatéral destiné à faire un premier bilan de l'accord de libre-échange entré en vigueur en février dernier. Ce partenariat commercial unique concerne quelque 630 millions de consommateurs, soit 1/3 du PIB mondial.

"Il y a deux mois, nos relations ont été renforcées par l'entrée en vigueur de l'accord de partenariat économique UE-Japon, le plus grand accord commercial au monde. En le mettant en œuvre rapidement, nous encourageons la prospérité et la qualité de vie de nos peuples", a déclaré Donald Tusk, le président du Conseil européen.

Shinzo Abe et les dirigeants européens se posent en défenseurs du libre-échange face au protectionnisme de Donald Trump. L'accord a notamment permis d'éliminer la quasi totalité des taxes sur les produits européens importés par le Japon, notamment ceux issus du secteur agroalimentaire.

Outre le commerce, ce sommet UE-Japon a aussi abordé des questions liées à la coopération en matière de données et de sécurité.

Réaction en marge de cette réunion du porte-parole du gouvernement japonais : "Ce sommet était révélateur du partenariat stratégique entre le Japon et l'Union européenne, qui partagent des valeurs universelles communes, y compris celle de liberté, démocratie, des droits de l'Homme et de l’État de droit", indique Takeshi Osuga.

Shinzo Abe a également formulé un vœu : celui d'un Brexit avec accord, rappelant que de nombreuses entreprises japonaises ont investi au Royaume-Uni.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Que peut-on attendre de la première session plénière après les élections européennes ?

La Hongrie dans le viseur de l'UE pour son enquête sur Transparency International

Les Caves du Louvre, un lieu chargé d'histoire pour découvrir les vins français