Violeta Tomic, la candidate de la gauche européenne, invitée de Raw Politics

 Violeta Tomic, la candidate de la gauche européenne, invitée de Raw Politics
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Comment Violeta Tomic, le visage de la gauche de la gauche européenne compte-t-elle s’imposer pour les élections européennes ? C’est le thème de cette 3ème édition de Raw questions, Raw Politics, depuis le Parlement européen de Bruxelles.

PUBLICITÉ

Comment Violeta Tomic, le visage de la gauche de la gauche européenne compte-t-elle s’imposer pour les élections européennes ? C’est le thème de cette 3ème édition de Raw questions, Raw Politics, depuis le Parlement européen de Bruxelles. La gauche européenne est en retard dans les sondages. Violeta Tomic est revenue sur les raisons de son engagement.

"C’est inacceptable que des gens travaillent huit heures par jour, 40 heures par semaines et ne puissent pas survivre avec leurs salaires. C’est quelque chose qui doit être définitivement aboli."

Cette ancienne actrice devenue femme politique a répondu pendant une heure aux questions du public. L’occasion d’argumenter sur sa proposition de New Deal Vert et la meilleure manière d’allier croissance économique et lutte contre le changement climatique.

"Cela veut dire que le capitalisme néolibéral ne peut pas vraiment atteindre des objectifs en matière de climat car son but est la croissance illimitée sur une planète qui a des limites. Donc il faut que nous fondions un nouveau système."

La Slovène a pas mal hésité avant de répondre à une question sur la situation en Crimée.

- La Russie doit -elle rétrocéder la Crimée ?

“Je ne sais pas... parce que c’est leur affaire. Je pense qu’ils devraient organiser un nouveau référendum”, a répondu la candidate.

Plus près de l’actualité, une nouvelle question difficile est venue du public, concernant la situation au Venezuela et le régime de Nicolas Maduro

"Je suis fermement opposée à toute interférence européenne et encore plus américaine. Antonio Tajani est toujours du mauvais côté de l’histoire."

La candidate faisait référence au soutien affiché par le président du Parlement européen envers Juan Guaido.

Le prochain numéro de Raw Questions accueillera le candidat libéral Guy Verhofstadt.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'indépendantiste catalan Oriol Junqueras répond à Euronews depuis sa prison

Guerre en Ukraine : Moscou annonce un accord avec Kyiv pour échanger 48 enfants

Le cas d’Ilaria Salis devient une question européenne