Le coronavirus "va avoir un impact" sur l’économie européenne

Le coronavirus "va avoir un impact" sur l’économie européenne
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Commissaire européen chargé de l’Economie ne sous-estime pas les conséquences de l’épidémie en Chine sur l’ensemble de la croissance mondiale.

PUBLICITÉ

Une trajectoire régulière de croissance modérée, c'est ainsi que la Commission européenne présente ses prévisions économiques pour l'ensemble de l’UE. Toutefois le coronavirus pourrait menacer les projections de l'institution. Le Commissaire européen en charge de l'Economie reste prudent. Paolo Gentiloni assure que le Covid-19 aura un impact. L’amplitude de ces secousses dépendra de la durée de l’épidémie en Chine. "Plus ce sera long, plus l'impact sera fort", juge l’Italien. Cette certitude est renforcée par le poids que présente la croissance chinoise dans l’économie mondiale. En 2003, lors de l’épidémie du SRAS, Pékin représentait 4% de l’élan économique mondial. "Maintenant elle représente près de 18% de l'économie mondiale. Donc s'il y a un problème en Chine, nous subirons les conséquences sur les chaînes de production, sur les voyages, sur le tourisme et dans d'autres secteurs", précise le Commissaire européen.

Trouver l’équilibre budgétaire

A quelques jours d’un sommet extraordinaire européen sur le prochain budget de l’UE, Paolo Gentiloni se veut optimiste dans ce dossier. Il se dit certain que les 27 trouveront un accord. Ce prochain cadre financier pluriannuel (2021-2027) devra cependant refléter les grandes lignes présentées par la Commission. "Il ne faut pas affaiblir les politiques traditionnelles mais il faut aussi prendre en compte les nouveaux défis" comme la lutte contre le changement climatique, la migration encore l’économie numérique, avertit l’Italien.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : le bilan monte à plus de 70 000 cas confirmés et à 1 770 morts en Chine

Coronavirus : décès d'un patient en France

Il y a "une normalisation de la détention" des migrants