La justice de l’UE retoque la Hongrie

 La justice de l’UE retoque la Hongrie
Tous droits réservés Euronews
Par Jack Parrock
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La loi hongroise sur le financement des ONG est considérée illégale selon la Cour de justice de l'UE.

PUBLICITÉ

La justice européenne épingle la Hongrie. La Cour de justice de l’Union estime que la loi hongroise sur le financement des ONG par des personnalités hors du pays est illégale.

La Hongrie a adopté cette loi en 2017 afin d’assurer la transparence des organisations civiles, expliquait alors le Premier ministre Viktor Orban. Ce texte fixe un seuil à partir duquel les ONG doivent déclarer publiquement qu’elles obtiennent des subventions de l’étranger.

L'adoption de ce document se déroulait en plein débat européen sur l’accueil des migrants. Ce texte s’inscrit aussi dans une campagne menée par Budapest contre le milliardaire américain d'origine hongroise George Soros qui utilise sa fortune pour aider les réfugiés. Pour le chercheur du German Marshall Fund Daniel Hegedüs cette loi était "une forme d’accusation publique".

La Hongrie a respecté des décisions similaires de la Cour de justice européenne. Un porte-parole du gouvernement a déjà indiqué que Budapest ne contesterait pas cet arrêt. Mais Daniel Hegedüs doute que l’annonce des juges européens puisse "entrainer des changements fondamentaux dans la dynamique politique hongroise".

Les ONG pourront donc bénéficier de fonds étrangers. Mais pour elle cela ne poussera pas le gouvernement hongrois à ouvrir ses frontières aux migrants.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frontex suspend ses opérations en Hongrie

La Pologne , la Hongrie et la République tchèque jugés par l'UE pour leur "accueil" des migrants

L’état d’urgence en Hongrie contre le coronavirus rapproche Viktor Orban des pleins pouvoirs