La Commission européenne veut faire respecter les droits des passagers

La Commission européenne veut faire respecter les droits des passagers
Tous droits réservés STINA STJERNKVIST/AFP
Tous droits réservés STINA STJERNKVIST/AFP
Par Grégoire LoryEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’institution ouvre une procédure d’infraction contre la Grèce et l’Italie qui ne respectent pas les droits des passagers.

PUBLICITÉ

La Commission européenne fait un geste de plus pour défendre les passagers. L'institution lance une procédure d'infraction contre la Grèce et l'Italie. Les compagnies aériennes et maritimes des deux pays offrent seulement des bons de compensation et ne proposent pas de remboursement pour les trajets annulés à cause de la pandémie de coronavirus. "Ceci va à l'encontre des règles des droits des passagers, qui prévoient clairement que les passagers ont le droit d'un choix", insiste le porte-parole de la Commission européenne, Stefan de Keersmaecker.

Athènes et Rome ont maintenant deux mois pour répondre à la lettre de mise en demeure envoyée par la Commission, soit la première étape de la procédure. L'institution a déjà transmis des courriers identiques à des tours opérateurs dans dix pays membres dont la France, le Portugal ou encore la Pologne. Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) salue cette décision et compte suivre la réponse des capitales concernées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Secteur aérien en Europe : salariés et clients dans l'œil du cyclone du coronavirus

Covid-19 : un label sanitaire mondial pour la reprise du tourisme

Respecter le droit des passagers malgré le coronavirus