EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Hashim Thaçi doit être entendu pour crimes de guerre

Hashim Thaçi doit être entendu pour crimes de guerre
Tous droits réservés Visar Kryeziu/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Visar Kryeziu/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président Kosovar et ex-commandant de l'UCK Hashim Thaçi devait se rendre à La Haye ce lundi pour répondre des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité commis pendant le conflit de la fin des années 1990.

PUBLICITÉ

Hashim Thaci doit répondre des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

Le président kosovar devait se rendre ce lundi à la Haye pour être entendu par les juges.

Il a été inculpé par le tribunal spécial pour le Kosovo pour des actes commis pendant le conflit qui opposait la guérilla indépendantiste au camp serbe à la fin des années 1990.

L'ancien commandant de l'UCK, l'Armée de Libération du Kosovo, a indiqué qu'il ne se défilerait pas, mais il persiste à nier les faits qui lui sont reprochés par la justice internationale : meurtres, enlèvements, persécution et torture.

Le conflit a fait plus d'une dizaine de milliers de morts. Il s'est achevé en 1999 après les frappes menées par les forces de l'OTAN, qui ont mis fin à la répression serbe opérée contre le camp albanais.

Le Kosovo a déclaré son indépendance en 2008, mais celle-ci n'a jamais été reconnue par la Serbie.

Cette situation continue d'envenimer les relations entre les deux pays et de freiner les velléités d'intégration européenne, alors que Bruxelles a de nouveau tenté une médiation ce week-end. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Roberto Baggio, star de la Squadra Azzurra, cambriolé à son domicile alors qu'il regardait le match Italie-Espagne

Présidence du Conseil européen : António Costa est en lice malgré une enquête pour corruption

Mark Rutte probable futur Secrétaire général de l'OTAN