EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mieux coordonner les restrictions de circulation dans l’UE face au coronavirus

Archives : tram sur le pont Beatus-Rhenanus reliant Strasbourg, en France, à Kehl, en Allemagne, le 15 juin 2020/
Archives : tram sur le pont Beatus-Rhenanus reliant Strasbourg, en France, à Kehl, en Allemagne, le 15 juin 2020/ Tous droits réservés PATRICK HERTZOG / AFP
Tous droits réservés PATRICK HERTZOG / AFP
Par Grégoire Lory
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Etats membres adoptent les recommandations de la Commission européenne pour éviter toute fragmentation entre les 27.

PUBLICITÉ

L'Union européenne approuve une série de recommandations pour coordonner les règles en matière de restriction de circulation à cause du coronavirus. L'objectif est de donner plus de prévisibilité aux citoyens et aux entreprises.

"C'est un pas dans la bonne direction. C'est un peu tard et c'est moins ambitieux que ce que nous aurions voulu. Mais certainement un pas dans la bonne direction", juge le ministre grec du Tourisme Harry Theoharis.

Chaque semaine les Etats membres devront fournir des données au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies afin d'établir une carte où les différentes régions seront définies par un code couleur commun aux 27. Les gouvernements devront aussi informer les autorités concernées en cas de nouvelles restrictions 48h avant la mise en application.

L’Organisation internationale du tourisme salue ces mesures. Pour son secrétaire général, Zurab Pololikashvili, "c'est une décision importante". Mais il appelle les 27 à "plus d'ouverture, plus de préparation pour le secteur du tourisme et plus d'ouverture vers d'autres régions du monde et d'autres pays".

Toutefois il ne s'agit que de recommandations. C'est aux gouvernements de décider leur mise en oeuvre. Les deux prochaines années seront cruciales pour la survie du secteur touristique et de ses entreprises insiste l'Organisation internationale du tourisme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Réunion virtuelle des dirigeants de l’UE pour coordonner l’urgence sanitaire face au coronavirus

Couvre-feu : les restaurateurs français sous le choc

La Hongrie ferme ses frontières aux étrangers, avec quelques exceptions